En passant par Milan

Ballarini1

Milan est sous les feux de l’actualité avec la tenue de l’exposition universelle.
Pour nous, amateurs d’art africain, elle l’est plus spécialement par l’ouverture du MUDEC dont je me suis entretenue dans une note récente, avec une superbe exposition inaugurale : Afrique. La terre des esprits.
Deux galeries milanaises sont célèbres : celle de Dalton Somaré et celle de Roberto Ballarini.
Je me suis rendue dans cette dernière, ayant déjà rencontré Roberto Ballarini à l’occasion de son célèbre ouvrage sur les monnaies africaines : The Perfect Form.

Ballarini2

Il exposait là des objets collectés dans les années 70 par un Italien, Vittorio Zannoni. Il a édité un catalogue de certains de ces objets et nous le fait partager :

Télécharger le catalogue
Ballarini3

Courtoisy © Roberto Ballarini.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s