Fortier, photographe de Conakry à Tombouctou

FORTIER001
Images de l’Afrique de l’ouest en 1906

Une pérégrination de la Guinée au Soudan en prenant le temps de cheminer au travers des cartes postales éditées par Edmond Fortier (1862-1928), sur les traces d’un passé authentique ou mis en scène, que l’historienne Daniela Moreau s’attache à décrypter, analyser, déconstruire et reconstruire.

C’était du temps où Conakry à l’ombre des manguiers écoutait le griot sousou jouer de sa kora raccommodée ; du temps où les hommes, contraints ou volontaires, s’épuisaient à fracturer le granit pour que le chemin de fer assure la prospérité du marché de Kindia. C’était du temps où Bandiagara contrôlait les chargements de sel en barre, où les Dogons étaient des Habbés accrochés aux falaises du Macina ; du temps des incomparables mosquées en banco de Djenné… c’était le charme étrange de Tombouctou dans les pas d’Ibn Battuta et de Léon l’Africain, etc … Un beau travail de mémoire.

Par Daniela Moreau, 5 Continents, € 45

Lu pour vous….par Chantal Pasquet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s